Le ministre de l’Intérieur a déclaré vouloir assumer la vérité des chiffres de la délinquance. Le voilà au pied du mur. La vérité éclate au grand jour : Manuel Valls est incapable d’endiguer la flambée des violences qui ne cessent de progresser depuis son arrivée place Beauvau.


Pour Valérie Pécresse, les derniers chiffres publiés sont sans appel : les Franciliens ne sont plus tranquilles ni chez eux ni dans les transports. Si les chiffres sont confirmés, en l’espace d’un an (entre janvier 2012 et janvier 2013) le nombre des cambriolages en petite couronne aura augmenté de plus de 40 % et la progression aura atteint près de 60 % dans Paris intra-muros. Dans les transports, les vols à la tire dans le métro et le RER auront explosé : +58 % en moyenne en Ile-de-France et +100 % pour la seule Seine-Saint-Denis.


Cette situation inédite et totalement insupportable pour les Franciliens doit prendre fin. Le ministre de l’intérieur ne peut plus se contenter de vaines postures d’autorité sans aucun effet sur les délinquants.


Face à l’augmentation violente de la délinquance depuis l’arrivée de François Hollande à la présidence de la République, Valérie Pécresse demande au Gouvernement de renoncer immédiatement à sa politique laxiste en matière de sécurité et de justice qui, les chiffres le démontrent, favorise l’augmentation de la délinquance en France.

Leave a Comment