Valérie Pécresse, en sa qualité de présidente du groupe Mouvement Populaire au Conseil régional d'Ile-de-France, a tiré la sonnette d'alarme sur la situation désastreuse des lycées franciliens en matière de sécurité et de salubrité. Elle s'est ainsi rendue dans le lycée Georges Brassens de Courcouronnes où la sécurisation du parvis est attendue depuis 20 ans ! Des échanges sincères et constructifs ont eu lieu avec des enseignants, des élèves ainsi que des représentants de parents d'élèves.

Ce déplacement a également été l'occasion d'évoquer d'autres lycées essonniens présentant de graves problèmes de sécurité et pour lesquels la région n'apporte aucune réponse. C'est notamment le cas du lycée François Truffaut qui tente d'obtenir la sécurisation de son entrée depuis 2005, du lycée professionnel Pierre-Mendès France à Ris-Orangis, classé sinistré, qui attend depuis 2006 sa rénovation complète, et du lycée professionnel Alexandre Denis à Cerny dont les préfabriqués servant de locaux EPS ne sont plus en état d'accueillir des élèves depuis 2010.

Leave a Comment