C’est dans le froid dès potron-minet que je me suis rendue lundi 9 décembre en gare de Versailles Rive Droite. Objectif de mon déplacement : me rendre compte des conditions de transport des usagers de la ligne L reliant Versailles (mais aussi Saint Nom-la-Bretèche) à Paris Saint Lazare.

François de Mazières, député-maire de Versailles et Olivier de Lafaire, Conseiller général des Yvelines, étaient également présents pour entendre le président de l’association « Plus de trains pour la Défense » nous expliquer la galère quotidienne des voyageurs lorsqu’ils se rendent à leur travail à La Défense ou dans la capitale le matin et en reviennent le soir.

Après plusieurs échanges sur place avec des usagers partant en direction de Paris, nous sommes à notre tour montés dans la rame pour prendre la mesure de ce que vivent chaque jour les usagers de cette liaison ferroviaire. Insupportable !

Une fois arrivée après avoir fait le voyage debout tant la rame était bondée, je me suis engagée à porter la demande des usagers visant à ce que les choses s’améliorent rapidement.

Lors du Conseil d’administration du STIF deux jours plus tard, j’ai déposé un vœu en ce sens. Résultat : la majorité de gauche au syndicat des transports l’a tout simplement rejeté. C’est dire le mépris de Jean-Paul Huchon et de son équipe au Conseil du STIF envers les usagers ! 

Leave a Comment