Valérie Pécresse était ce mardi l’invitée de Michel Grossiord dans l’émission Preuves Par 3 sur Public Sénat. A cette occasion, elle a pu revenir sur les questions d’actualité : loi Macron, UMP, loi anti-burqa, élections régionales et sur le financement du Pass Navigo à 70 euros. Elle a affirmé que la loi Macron crispe un certain nombre de professions sans ramener la croissance. Cette loi est une occasion manquée  : il fallait faire un pacte global, accorder à ces professions une série d'actes et de contentieux qui encombrent la justice avec en contrepartie une baisse des tarifs. Cela aurait permis de dé-judiciariser le système judiciaire.

Vous visionner les extraits de l'émission par thématique, cliquez ici

Leave a Comment