Depuis quatre jours, notre Nation est endeuillée par des attaques d'une violence extrême, auxquelles les interventions remarquables de nos forces de sécurité, GIGN et RAID, hier soir, ont porté un coup d'arrêt temporaire.

Mais nous devons rester totalement mobilisés, car le terrorisme djihadiste a déclaré une guerre à notre République et à nos valeurs, qui appelle de notre part une réponse d'une fermeté exemplaire et une unité nationale sans faille.

Nous le devons aux victimes de cette barbarie ainsi qu’à leur famille, vers lesquelles convergent toutes nos pensées.

C'est l'esprit de résistance qui doit nous animer.

Non, nous ne tolérerons pas que l’on s’en prenne aux libertés les plus fondamentales de notre Constitution.

Non, nous ne tolérerons pas que l’on prenne pour cibles nos forces de sécurité, dont je tiens à saluer le courage et le professionnalisme exceptionnels.

Dès lundi, l'UMP proposera au gouvernement de prendre un certain nombre de décisions fortes et courageuses, dont certaines qu'il avait refusé d'examiner il y a quelques mois, mais qui s'imposent d'évidence, pour lutter contre les réseaux terroristes djihadistes et garantir la sécurité sur notre territoire. Comme vous l'imaginez, je prendrai toute ma part à ces débats.

Avec tous nos compatriotes, de toutes origines, croyances et opinions politiques, nous avons un devoir de nous rassembler et de nous exprimer pour défendre ce que nous avons de plus précieux : la civilisation, la démocratie, la liberté. Je vous invite à relayer autour de vous ce message d’unité nationale, qui est la seule réponse possible face à la terreur et la déstabilisation.

Avec de nombreux parlementaires et élus de notre Région, nous nous rendrons dimanche au grand rassemblement organisé à Paris pour y exprimer à la fois notre solidarité à toutes les victimes mais aussi notre demande de fermeté.

Je compte sur chacun d’entre vous pour être présent à nos côtés en ce moment de recueillement national.

Plus que jamais, nous devons faire bloc ensemble contre la menace terroriste.

Valérie Pécresse

Leave a Comment