12 engagements pour rétablir la confiance

 

Trop d’affaires et de scandales successifs – tous partis politiques confondus – ont miné la confiance que les Français devraient avoir dans leurs responsables politiques.

Il faut tourner la page et réconcilier les Franciliens avec la politique en mettant fin aux dérives de 17 ans d'une gestion opaque et clientéliste. Il faut fonder le nouveau mandat 2015-2021 sur des bases saines.

C’est pourquoi, dès à présent, je souhaite placer ma candidature sous le signe de la transparence en signant une Charte comportant 12 engagements pour une nouvelle éthique. Cette Charte s'inspire des règles de déontologie les plus en avancées en vigueur dans les organismes publics et privés soucieux de la transparence de leur gouvernance. Elle a été établie sur la base des recommandations des ONG Transparency international et Anticor.

Cette Charte, je la signe aujourd’hui et tous ceux qui prendront place sur la liste que je conduirai devront la signer à leur tour.

Mais parce que l’objectif est bien de renouer un véritable pacte de confiance entre les citoyens et les élus, j’invite tous les candidats à l’élection régionale de décembre 2015, quelle que soit leur couleur politique, à signer cette Charte pour une nouvelle éthique politique en Ile-de-France.

 

Engagement n° 1 Création d’une commission d’éthique indépendante

En savoir plus

 

Engagement n° 2  Recrutements familiaux

En savoir plus
 

Engagement n° 3 Logements régionaux

En savoir plus

 

Engagement n° 4 Déclaration de patrimoine et d’intérêts

En savoir plus

 

Engagement n° 5 Conflits d’intérêts

En savoir plus

 

Engagement n° 6 Droits de l’opposition

En savoir plus

 

Engagement n° 7 Assiduité

En savoir plus

 

Engagement n° 8 Voitures de fonction des élus

En savoir plus

 

Engagement n° 9 Déplacements, cadeaux et invitations

En savoir plus

 

Engagement n° 10 Patrimoine régional

En savoir plus

 

Engagement n° 11 Formation des élus

En savoir plus

 

Engagement n° 12 Transparence

En savoir plus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Discussion - 2 Comments
  1. Charles FABLET-HASSANI.

    mai 19, 2015  at 10 h 55 min

    Des engagements forts, et bien pensés qui semblent prendre la mesure des dérives précédentes.
    Cependant une question se pose : quelle sanction en cas de non respect de la charte ? Il n’est nul part fait mention des pouvoirs accordés à la commission d’éthique. Son objet même n’est pas clairement défini. Quelle serait sa compétence pour agir en cas de non respect, est-elle à même de qualifier un non respect ? Peut-elle s’auto-saisir pour en connaître ?

    Qu’est-ce qui sépare cette Charte d’une déclaration d’intention ? Peut être qu’apporter des réponses dans la Charte sur ces points permettrait de la rendre plus efficace.

    Répondre

  2. Vandewalle

    mai 19, 2015  at 10 h 55 min

    Bravo, ma chère Valérie, de remettre l’éthique au coeur de l’action publique. C’est nécessaire pour renouer les liens entre les citoyens et les élus.

    Répondre

Leave a Comment